ogleapis.com/css?family=Bilbo+Swash+Caps" rel="stylesheet">  Un scanner authentique… - LUMIERE DES NATIONS
 Un scanner authentique…

 Un scanner authentique…

 

“Ainsi parle l’Eternel: Le ciel est mon trône, Et la terre mon marchepied. Quelle maison pourriez-vous me bâtir, Et quel lieu me donneriez-vous pour demeure?”

Esaie 66 : 1-2

 

Dieu est le créateur de TOUT, il a le contrôle sur toutes choses.

Ses voies sont au-dessus des nôtres comme les cieux sont au-dessus de la terre.

Nul ne peut rivaliser avec lui et nul ne peut lui être comparable.

 Dieu est décrit comme étant ce Puissant Sauveur, le Rocher, l’Ancien des jours.

 

Au-delà de tous ces attributs, le Seigneur est également décrit comme « EL ROÏ » qui signifie « le Dieu qui me voit » (Genèse 16:13).

Il est également dit de lui que:

“Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.”

Hébreux 4 : 13

A cet effet, mieux que le fait de le savoir, il est profondément capital de reconnaître Dieu en tant que El ROÏ dans nos vies.

 

1) Reconnaître Dieu comme El ROÏ, source de paix et de confiance

 

L’Eternel regarde du haut des cieux, Il voit tous les fils de l’homme; Du lieu de sa demeure il observe tous les habitants de la terre, lui qui forme leur cœur à tous, Qui est attentif à toutes leurs actions.

Psaume 33 : 13-15

 

Considérer le fait que Dieu nous voit peut être une source d’assurance, de joie et de foi. Face aux difficultés de la vie, nous pouvons être encouragés en réalisant que nous ne sommes pas seuls. 

De même, face à l’injustice, nous pouvons nous rappeler que celui-même qui a créé toutes choses voit bien et sait ce qui se passe. Il fera donc concourir toutes choses à notre bien, même les circonstances les plus pénibles. C’est probablement pourquoi il déclare :

Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. 

Romains 12 : 19

 

Dans le Psaumes 91 également, on peut lire:

« Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon. Puisqu’il m’aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut. ».

Garder à l’esprit qu’un Dieu qui dit de telles choses à notre sujet nous voit constamment et affirme qu’il est notre Père, produira en nous une foi ferme, inébranlable.

Nous serons confiants, comme un enfant que son Père porte dans les airs mais qui n’est aucunement effrayé. En effet, cet enfant sait que son Père ne le laissera « JAMAIS » tomber.

 

Fils confiant

 

 

2) Reconnaître Dieu comme El ROÏ, source de crainte et de révérence

 

Nous voyons dans les livres d’Exode et de Josué, comment l’Eternel a montré sa puissance et sa Gloire aux enfants d’Israël, par MOISE, et ensuite à travers JOSUÉ.

Nous pouvons ainsi admirer la grande victoire acquise par le peuple de Dieu lors de la conquête de Jéricho.

Dieu livra entre leurs mains, les vaillants soldats, les biens, ainsi que toutes les richesses, mais avec une condition :

Tout ce qui se trouvait sur le territoire de JERICHO devait être voué à l’interdit! (Josué 6: 18-19)

La seule exception fût le cas de la prostituée RAHAB et de sa famille, qui fut épargnée pour avoir caché les espions envoyés par JOSUÉ pour explorer le pays.

 

Mais, malheureusement pour eux, ce précepte ne sera pas respecté à la lettre, car quelqu’un parmi le peuple touchera à l’interdit. Il s’agit d’un homme du nom de ACAN (signifiant « trouble » ou « il a causé du trouble »);

Ainsi, comme pour confirmer l’influence de son nom, Acan fût à la base d’un trouble meurtrier au sein du peuple d’Israël. En effet, il prit en secret des objets voués par interdit, ce qui suscita la colère du Seigneur.

Israël a péché. Ils ont violé mon alliance, celle que je leur ai prescrite; ils ont pris des biens voués à la destruction, ils les ont volés et ont menti, et ils les ont cachés parmi leurs affaires. Ainsi, les Israélites ne peuvent plus résister à leurs ennemis. Ils prendront la fuite devant eux, car ils sont sous une menace de destruction. Je ne serai plus avec vous si vous n’éliminez pas l’objet voué à la destruction du milieu de vous.

JOSUE 7 : 11-12

 

Dans ce cas, c’est Dieu lui-même qui désigna la personne coupable en révélant sa tribu, sa famille, sa maison et enfin, son nom. Cet homme se disait certainement que personne ne pouvait le voir et donc, nul ne pouvait savoir ce qu’il avait fait. Mais, ce dernier avait oublié que Dieu voit TOUT et sait TOUT.

C’est à juste titre que la Bible déclare qu’il n’y a rien de caché qui ne sera révélé :

« Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. »

Mat 10 : 26

 

Acan finira donc par avouer ses méfaits après avoir été désigné dans l’assemblée :

 Acan répondit à Josué: «Il est vrai que j’ai péché contre l’Eternel, le Dieu d’Israël, et voici ce que j’ai fait.

J’ai vu dans le butin un beau manteau de Schinear, deux cents sicles d’argent, et un lingot d’or du poids de cinquante sicles; je les ai convoités, et je les ai pris; ils sont cachés dans la terre au milieu de ma tente, et l’argent est dessous »

JOSUE 7: 20-21

 

Il n'y a rien de caché aux yeux de Dieu

Face à cet exemple, nous voyons la nécessité de faire attention à nos actions.

Nous devons avoir la crainte de Dieu dans tout ce que nous faisons car le Seigneur voit tous nos faits et gestes.

 

En somme, nous pouvons retenir de tout ceci que Dieu nous aime et prend soin de nous.

Mais, il est aussi Saint. Il respecte toujours son alliance et sa parole. Alors tel il est, tels nous devons être.

 

Que Dieu nous bénisse !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.