ogleapis.com/css?family=Bilbo+Swash+Caps" rel="stylesheet"> Christ, un secret à garder ou un mystère à révéler? - LUMIERE DES NATIONS
Christ, un secret à garder ou un mystère à révéler?

Christ, un secret à garder ou un mystère à révéler?

 

 

Apocalypse, 12:11
Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort.

 

Ce passage met en lumière deux moyens efficaces par lesquels l’Eglise de Christ vaincra. Nous avons d’abord le Sang de l’Agneau, qui est très connu des enfants de Dieu d’une manière générale et qui n’hésitent pas à l’invoquer en vue d’être pardonnés de leurs péchés et protégés contre les attaques de l’ennemi. Mais, ce passage évoque également en second lieu la Parole de leur témoignage qui, est une arme essentielle de l’Eglise de Christ.

Cependant, il n’est pas rare de nos jours de constater que de plus en plus d’enfants de Dieu ne témoignent plus de lui. Pourtant, cette arme est mentionnée comme faisant partie des deux armes finales de victoire totale de l’Eglise contre le diable. Bizarre non? C’est donc à raison qu’il convient de s’interroger sur la source d’une telle situation.

 

En regardant de plus près, l’on constatera que l’obstacle principal au témoignage est la peur, plusieurs ne sachant pas quelle réaction auront leurs proches ou des inconnus face à l’évangile.

Certains citeront la honte car cela ne fait « pas cool » , voire « ringard » de prêcher sa foi aux autres ou même un signe de manque de tolérance vis-à-vis des autres.

D’autres quant à eux, diront que ce que Christ fait dans leur vie relève de leur intimité, les autres n’ont donc pas à savoir.

Pour d’autres encore, ce sera « une voix » qui les paralysera sous prétexte qu’ils ne sont pas encore suffisamment « saints » pour parler de Christ ou « trop jeunes », ou « pas assez matures dans la foi » etc.

Mais bien souvent, il s’agit là de tentatives d’intimidation de l’ennemi qui ne veut que réduire les enfants de lumière au silence.

 

En effet, Christ serait-il devenu un secret à garder?

A cela, nous répondons NONNNNNNNN!!!!! Bien-sûr que non!

 

Certes, nous croyons à l’existence d’une intimité avec Christ qui nécessite que certaines choses soient gardées. Nous croyons également au respect du timing de Dieu mais, nous disons NON aux fausses pensées et au manque de discernement qui peuvent nous limiter et nous emprisonner dans des prisons mensongères. Car, il ne faut surtout pas l’oublier, le diable est le PÈRE du mensonge. C’est ce que la parole de Dieu nous dit en Jean 8: 44.  A nous donc de redoubler de vigilance…

 

Assurément par sagesse, il peut arriver que le Seigneur puisse demander à l’un de ses disciples de taire une révélation excellente, en vue de garder cette personne de l’orgueil ou pour d’autres raisons que lui seul sait dans sa souveraineté (2 Corinthiens 12). Mais qu’en toutes choses nous soyons conduits par le Saint-Esprit et lui seul car en ces temps de la fin, le mystère de Christ doit plus que jamais être révélé et de façon vivante et efficace.

 

Souvenons-nous de la femme Samaritaine qui a couru annoncer aux autres qu’elle avait rencontré un homme qui avait changé sa vie. Plus tard, ces derniers lui diront:

 

« … Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde. »

Jean 4: 42 

 

Ainsi, dans un prochain article, nous reviendrons sur plusieurs moyens simples et pratiques de témoigner de Christ.

En attendant, nous croyons que pour témoigner efficacement, nous devons surtout garder à l’esprit cette pensée:

 « Ce n’est plus moi qui vit mais Christ qui vit en moi » (Galates 2: 20). 

Alors, par dessus-tout, crions davantage à Dieu afin qu’il brise notre « moi » et fasse de nos vies des plateformes par lesquelles son nom sera révélé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.